Le Conseil

Le Conseil est actuellement constitué de six administrateurs, dont quatre sont indépendants de la Direction et libres de tout intérêt dans toute affaire susceptible d'être raisonnablement perçue comme un obstacle physique ou une entrave à leur capacité d'agir dans le meilleur intérêt d'Accord, mis à part leurs intérêts à titre d'actionnaires. Tom Henderson et Ken Hitzig sont, par définition, des administrateurs apparentés. Plusieurs sont des administrateurs d'autres sociétés ouvertes. Ils doivent être réélus chaque année.

La taille du Conseil facilite la prise de décisions efficaces ainsi que des communications directes et immédiates entre les administrateurs et la Direction. Elle permet également à chaque administrateur de s'impliquer dans des enjeux précis pour lesquels ses affinités ou son expérience pourront être les plus utiles à la compagnie.

Le Conseil n'a créé aucun comité sur la gouvernance d'entreprise ou les nominations, mais ces fonctions sont prises en charge par le Conseil lui-même. Le Conseil et ses comités nomment les nouveaux administrateurs et évaluent l'efficacité du Conseil, des comités et de chacun des membres, individuellement et en groupe, et approuvent l'embauche de conseillers externes rémunérés par Accord. Ils étudient et déterminent la rémunération des administrateurs, en fonction de la charge de travail, des responsabilités et de l'examen des rémunérations versées dans des sociétés ouvertes de même taille.

Puisque le nombre de nouveaux administrateurs a été limité depuis 1996, il n'a pas été jugé nécessaire d’instaurer un programme officiel d'orientation ou de formation. Toutefois, selon les circonstances, chaque nouvel administrateur bénéficie d'une orientation détaillée sur la compagnie, précisant la nature des activités d'Accord ainsi que leur déroulement et les responsabilités des administrateurs.

Les administrateurs doivent participer régulièrement à des séminaires et prendre connaissance des publications et des documents fournis par la Direction, par les vérificateurs, par les avocats et par d'autres sources afin de garder à jour les compétences et les connaissances nécessaires pour s'acquitter de leurs obligations.